Bienvenue à l'AGQ

Inscrivez-vous et

connectez-vous à

notre site pour voir

les événements

géocaching du Québec!

Suivez nous !

   Twitter: GeoQC

  LogoGroundspeak 

La boutique

Nos migrateurs (TB) gc contenants autocollants2 divers vetements1 cadeaux
 x 

Votre Panier est vide

Conditions et directives d'activation des caches

Dernière mise à jour le 2 novembre 2005 (Traduit le 28 novembre 2005) 

Note du traducteur : ce document provient de Groundspeak. L'association n'est pas l'auteur de ces lignes. Il n'y a pas de garantie quant à la validité des directives. En cas de doute, référez-vous à la version anglaise disponible sur Geocaching.com. L'utilisation du pronom « nous » dans le texte représente Groundspeak.

 

Ceci n’est que des directives concernant l’activation d'une cache. Avant qu'une cache soit activée ou publiée, un volontaire révisera la page pour s’assurer qu’il n’y a pas d’erreur ou de mauvaises coordonnées. Il s'assure aussi de la convenance avant de publier la cache sur le site. L'emplacement physique de la cache n'est pas vérifié. En tant que propriétaire de cache, vous êtes responsable du placement et de l’entretien de votre cache.

Avant de placer et de soumettre une cache, nous nous attendons à ce que vous passiez en revue les directives suivantes. Lorsque vous soumettrez votre cache pour la révision, vous devrez indiquer que vous avez lu les directives. Le géocaching est un sport en constante évolution et, par conséquent, ces directives sont sujettes au changement pendant la progression du sport. S.V.P. référez-vous à ces directives avant de placer une cache afin de vous assurer que nous n’avons effectué aucun changement qui compromettrait l’emplacement prévu de votre cache.

D’abord, veuillez prendre note qu'il n'y a aucun précédent lors du placement d'une cache. Ceci signifie que la publication antérieure d'une cache semblable n'est pas une justification valide pour la publication d'une nouvelle cache. Si une cache a été publiée et viole des directives énumérées ci-dessous, vous êtes encouragé à nous le signaler. Cependant, si la cache était placée avant la date où une directive a été publiée ou mise à jour, la cache bénéficie d'une clause de « droit acquis » et pourra rester en place sans aucun changement.

Si vous croyez qu’il y a des incertitudes à propos de votre cache, vous êtes encouragé à ajouter une note à la page de cache. Par exemple, vous pourriez ajouter une explication à la section « notes au réviseur » comme : « la voie ferrée de ce parc n’est plus utilisée et a été convertie en sentiers pédestres. ». Le réviseur lira la note et prendra en considération l'information en publiant la cache. Soyez assuré que les notes aux réviseurs seront enlevées avant que les caches soient publiées. La plupart des caches qui sont temporairement mises en attente ou archivées, le sont dû à un manque d'information. Avoir toute l'information appropriée dès le début du processus de révision aidera à assurer une publication rapide.

Si votre cache est en attente, temporairement désactivée ou archivée...

D’abord, lire les notes du réviseur pour une explication. C’est une procédure courante, pour les réviseurs, de placer une cache en attente, en attendant qu'ils obtiennent des détails additionnels exigés pour qu’ils puissent la publier. Un réviseur peut temporairement désactiver une publication afin de laisser du temps au propriétaire de la cache, pour que celui-ci puisse faire les changements nécessaires au placement ou à la page de cache. Ceci ne signifie pas nécessairement qu'elle ne sera pas publiée. Afin d'assurer une réponse rapide, répondez en respectant le moyen de communication désigné dans la note du réviseur. Si aucun moyen de communication n'est fourni, cliquez sur le profil du réviseur volontaire de la page et envoyez un courriel au réviseur par l’entremise de Geocaching.com. Si vous répondez directement à l'adresse automatisée d'avis de cache, vous ne pas de réponse.

Si votre cache a été archivée et vous souhaitez en appeler de la décision, contacter d'abord le réviseur et expliquez pourquoi vous croyez que votre cache rencontre les directives. Des exceptions peuvent parfois être faites selon la nature d'une cache. Si vous avez un nouveau type de cache qui repousse les limites des règles, alors il est préférable d’entrer en contact avec votre réviseur ou le site Geocaching.com avant de la placer et de la publier. Les directives devraient englober la plupart des situations, mais les administrateurs et les réviseurs de Groundspeak sont toujours intéressés par de nouvelles idées. Si, après avoir échangé par courriel avec le réviseur, vous croyez toujours que votre cache a été mal jugée, votre prochaine option est de demander au volontaire de signaler la cache pour tous les réviseurs dans leur forum de discussion privée. Parfois, une deuxième opinion de quelqu'un qui a vu une situation semblable peut aider en suggérant une manière différente, afin que la cache soit publiée. L'étape suivante serait d'écrire un message dans la section « Geocaching Topics » du forum de Groundspeak pour voir ce que la communauté des géocacheurs en pense. Si la majorité croit qu'elle devrait être publiée, alors les administrateurs et les volontaires de Groundspeak pourraient réviser la publication et votre cache pourrait être désarchivée. Et en conclusion, si vous croyez que le réviseur n’a pas agi convenablement, vous pouvez envoyer un courriel avec les détails complets, l’identification de la cache (GC****) et les liens à la cache, à l'adresse spéciale de Groundspeak à cette fin : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Caches physiques hors limite

En soumettant une cache, vous nous assurez que vous avez une permission adéquate de cacher votre cache dans l'endroit choisi. Cependant, si nous voyons un log qui mentionne que la cache semble en infraction (ou toutes autres issues évidentes), votre cache peut être immédiatement archivée.

Des caches peuvent être rapidement archivées si elles ne respectent pas un des points suivants :

  • Les caches installées sur des terres maintenues par le service de parc national américain ou les refuges nationaux de chasses et pêches).  N.D.T.: Pour le Canada, ce point est valide aussi pour les parcs nationaux et provinciaux.  Pour les parcs régionaux, informez-vous après du propriétaire du parc ou à l'Association Géocaching Québec.
  • Caches qui sont enterrées. Si une pelle, une truelle ou tout autre objet pointu est utilisé pour creuser, que ce soit pour cacher ou trouver la cache, elle sera jugée non appropriée.
  • Caches qui défigurent la propriété publique ou privée, lorsqu'un objet naturel ou synthétique est utilisé afin de fournir un indice ou un repère.
  • Caches placées sur les emplacements archéologiques ou historiques. Dans la plupart des cas, ces secteurs sont extrêmement sensibles au trafic supplémentaire des véhicules et des humains.
  • Caches cachées à proximité des voies actives de chemin de fer. En général, nous employons une distance de 150 pieds (50 mètres env.), mais les lois d'infraction de votre secteur local peuvent être différentes. Toutes les lois locales s'appliquent.
  • Caches près ou sur des installations militaires.
  • Caches près ou sous des structures publiques considérées potentielles ou des cibles possibles pour des attaques terroristes. Ceci inclut, sans être limité, aux ponts de route, les barrages, les bâtiments du gouvernement, les écoles secondaires, les écoles élémentaires et les aéroports.

Il peut y avoir quelques exceptions. Si la position de cache a l'une ou l'autre des conditions ci-dessus, l'indiquer dans la section prévue pour le réviseur de cache. Par exemple, si vous avez reçu la permission de placer une cache sur une propriété privée, indiquez-le dans les notes au profit du réviseur et des personnes cherchant la cache.

En outre, il peut y avoir des règlements locaux déjà en place pour certains types de parcs dans votre région (parcs d'état, conserves du comté, etc.). Il y a beaucoup d'organismes de géocaching (N.D.T.: exemple, l'Association Géocaching Québec!) qui pourraient vous dépanner avec ces règlements. Si votre secteur n'a pas d'organisation locale de géocaching, contactez votre réviseur local pour l'information sur la réglementation. Si vous avez été conforme aux règlements spéciaux en obtenant un permis, énoncez ceci dans votre page de cache ou dans la note au réviseur.

Si le site Web de Geocaching.com vous a contacté et informé que votre cache a été placée à un endroit peu convenable, votre cache peut être archivée ou effacée et vous pourriez recevoir l'information fournie par l'individu ou l'organisation qui nous ont contactés à votre propos.

 

Les directives qui s'appliquent à toutes les types de cache

Dernière mise à jour le 12 mars 2012 (traduit le 12 mars 2012

Directives techniques

La description de la cache doit avoir des coordonnées précises. Vous devez visiter physiquement l'endroit de la cache et  obtenir la coordonnée à l'aide d'un appareil GPS.  L'utilisation du GPS est un élément essentiel, autant pour trouver une cache que pour la cacher.  Son utilisation doit être démontrée pour toute soumission des caches.  La projection des points enfants (Waypoints) est permisse.  Voyez le guide spécifique pour ce type point.

Les caches qui requièrent une authentification sur un autre site, une installation ou un téléchargement ne sont généralement pas publiables.  Une cache ne sera pas publiée si les géocacheurs doivent créer un compte ou fournir de l’information personnelle sur un site autre que geocaching.com.  Pour des fins de sécurité, une cache qui requiert l'installation ou l’exécution d’un logiciel ou d’un module, ne sera fort probablement pas publiées. Aussi, l’utilisation de clé USB, cartes-mémoire ou autre dispositif semblable n’est pas permise.
Certains fichiers (particulièrement les fichiers texte ou PDF et tous les fichiers audio) peuvent être acceptés au nom de la créativité.  Tous les téléchargements doivent adhérer à l’ensemble des règles de géocaching et inclure le texte suivant: « Attention!  Vous allez télécharger un fichier qui contient des détails nécessaires pour trouver cette cache.  En tant que propriétaire de la cache, je garantie que le fichier est sécuritaire et qu’il peut être téléchargé sans risque, bien que celui-ci n’a pas été vérifié par Groundspeak ou par le reviseur, pour la détection de contenue malveillant.  Télécharger à vos risques.  [insérez votre lien ici] ».

Maintenance d'une cache 

Le propriétaire est responsable de la propreté de la page.  En tant que propriétaire de votre cache, vous devez vous assurer de la qualité de la page web de celle-ci, incluant tous les logs inscrits.  Effacez tous logs qui apparaissent bizarres, contrefaits, hors propos, ou autrement inappropriés.

Le propriétaire est responsable de visiter physiquement sa cache.  Vous êtes responsable de visiter l’endroit où vous avez placé votre cache afin de la maintenir en bon état, spécialement lorsque quelqu’un vous rapporte un problème avec celle-ci (manquante, endommagée, mouillée, etc.).  Lorsqu’on vous rapporte un problème, vous pouvez temporairement désactiver votre cache, afin d’éviter que d’autres géocacheurs se présentent sur place avant que vous ayez eu une chance de régler le problème.  Cette option vous laisse un temps raisonnable – normalement, quelques semaines – afin de vérifier physiquement votre cache.  Si la bonne santé de la cache n’est pas maintenue, ou que la cache est désactivée depuis un temps déraisonnable, nous pouvons archiver celle-ci.  
Le territoire qu’un géocacheur est considéré apte à entretenir des caches varie d’un géocacheur à l’autre.  Un géocacheur qui a loggué plusieurs caches dans une grande étendue peut-être jugé capable de maintenir une cache à 320 km de chez lui. Par contre, un géocacheur dont les activités sont concentrées à 40 km de sa maison, pourrait ne pas être autorisé à une si grande étendue.  La distance acceptée est à la discrétion du reviseur.
À cause de l’effort requit pour maintenir une cache, nous demandons de placer des caches dans l’environnement où vous géocacher habituellement et non à l’endroit ou vous passez vos vacances ou lorsque vous êtes en voyage.  Il est préférable pour vous de les placer à une distance raisonnable de l’endroit où vous vivez afin de visiter l’endroit régulièrement. Les caches placées lors de vos voyages pourraient ne pas être publié, sauf si vous être en mesure de démontrer un plan de maintenance acceptable et qui permet une réponse rapide en cas de problème avec la cache. Un plan de maintenance acceptable pourrait inclure le nom de géocacheur local à la cache qui pourrait prendre en main les problèmes de maintenance lors de votre absence. Aussi, vous pouvez entraîner une personne locale pour la maintenance d’une cache. Documenter votre plan dans la section « Note to reviewer » lors de la publication de votre cache. Ce plan sera effacé de la page lors de la publication de la cache.

Contenue d'une cache

Le contenant d’un cache doit inclure une feuille pour les logs.   Toutes les caches qui ont un contenant physique doivent avoir une feuille, un carnet, un rouleau de papier ou tout autre type de support qui permet aux géocacheurs logguer leur visite.

Le contenu des contenants doit être convenable pour tous les âges.  La dynamite, les feux d’artifice, les munitions, armes à feu, briquettes, couteaux (incluant les formats de poche ou les multifonctions), les drogues, l’alcool et tout autre matériel illégal ne doivent pas être placés dans les contenants.  Le géocaching est une activité familiale et doit rester convenable pour les joueurs de tout âge.
Si quelqu’un, autre que vous, place un objet inapproprié dans une de vos caches, la cache peut-être désactivée.  En tant que propriétaires de la cache, nous pouvons vous demander de retirer tout objet discutable, avant qu’elle soit réactivée.

Le contenu des contenants doit être convenable pour l’extérieur. La nourriture ou les items parfumés sont toujours une mauvaise idée.  Les animaux ont l’odorat beaucoup plus développé que l’humain.  Ceux-ci pourraient mordre les contenants afin d’obtenir ces items.  Les items qui peuvent souffrir de la chaleur, comme les stylos, les baumes pour les lèvres, rouge à lèvres, ou encore les items qui prennent de l’expansion lors de grand froid, comme les liquides doivent être exclus des contenants.

Sollicitation et contenu commercial

Les caches ne sollicitent pour aucune cause. Les caches qui quêtent pour des causes religieuses, politiques, charitables, ou autre ne sont pas permises. Le géocaching est conçu pour être un passe-temps léger et agréable, pas une plateforme de sollicitation pour les causes diverses.

Les caches commerciales ne sont pas autorisées. Règle générale, les reviseurs ne publient pas les caches qui semblent commerciales. Une cache commerciale a une ou plusieurs de ces caractéristiques :

  • Elle requiert d’entrer dans un commerce, interagir avec les employés ou acheter un produit ou service.
  • Elle affiche des portions de publicité, de marketing ou de promotion.
  • Elle contient des liens vers des entreprises, des annonceurs commerciaux ou des organisations.
  • Elle contient le logo d’une entreprise ou d’une organisation, incluant celles à but non lucratif.
  • Le nom du commerce ou de l’entreprise est affiché sur la page web de la cache.
  • En de rares occasions, Groundspeak peut faire des exceptions pour les caches commerciales. Des arrangements doivent être faits avant de placer la cache. Si votre cache est commercial, contacter Groundspeak pour des éclaircissements sur la façon de rendre conforme votre cache.

Permanence des caches

Les caches sont placées pour une longue période.  Les géocacheurs s’attendent à ce que votre cache reste pour une période réaliste et prolongée.  Par conséquent, les caches qui ont comme but de se déplacer (cache en déplacement constant) ou les caches temporaires (exemple; moins de trois mois ou pour un événement précis) ne seront pas publié.

Soumission des caches

Placer un grand nombre de caches exige une planification.  Soumettez vos caches au moins 10 jours avant la date que vous désirez.  Laissez une note au reviseur (dans la section « Note to Reviewer ») demandant à ce que les caches soient publiées à une date précise.  Le reviseur s’efforcera de répondre aux demandes raisonnables.  Les caches placées lors d’un événement doivent rester en place après cet événement.  Voir la permanence des caches ci-dessus.

La cache doit être en place avant d’activer sa page web.  Votre cache doit être placée et prête à être trouvé dès sa publication.  Si la cache n’est pas prête, désactiver celle-ci afin qu’elle ne soit pas dans la file d’attente du reviseur.  Ou encore, envoyé une note au reviseur (« Note to Reviewer ») expliquant les circonstances particulières, telles que l’attente d’une autorisation du propriétaire du terrain où est située la cache.

Communiquez avec votre reviseur.  Si vous croyez que des circonstances particulières peuvent avoir une incidence sur l’acceptation ou le refus de la publication de votre cache, ajouter une note au reviseur (« Note to Reviewer »).

0
0
0
s2smodern